Dormir d’une seule oreille…

Brève parue dans “Sciences Humaines” n°313 avril 2019 / Dormir d’une seule oreille… mais laquelle ? Dormir est-il synonyme d’être coupé totalement du monde extérieur, au point de ne plus être capable d’en détecter les alertes potentielles ? Non, selon des chercheurs français. Ils viennent de montrer que durant les phases de sommeil lent léger –…

Continuer à lire