Lutter contre l’illettrisme

3/11/2013 – Essentiel Santé Magazine

La lutte contre l’illettrisme a été déclarée Grande cause nationale pour l’année 2013. À travers de nombreuses actions, l’objectif est de permettre à tous et à tous les âges de la vie, de réacquérir et de consolider des savoirs simples qui permettent de faire face à des situations de la vie courante.

Ne pas comprendre une consigne écrite au travail, ne pas réussir à déchiffrer le menu d’un restaurant, ne pas pouvoir aider son enfant à faire ses devoirs, ne pas être capable d’utiliser un automate pour retirer de l’argent ou payer son parking… En France, près de  2,5 millions d’adultes sont en situation d’illettrisme.

Un savoir oublié

Souffrir d’illettrisme, c’est ne plus être capable de déchiffrer un texte et d’en comprendre le sens, alors qu’on a pourtant été scolarisé et qu’on a appris à lire plus jeune. Cette difficulté survient lorsque l’apprentissage a été trop fragile, et/ou que les années passant, on a manqué de pratique permettant d’entretenir ce savoir. L’illettrisme ne doit pas être confondu avec l’analphabétisme, lorsqu’une personne n’a jamais appris à lire, ou avec les difficultés d’un étranger qui découvre une nouvelle langue.
Les enquêtes menées par l’Agence Nationale de lutte contre l’illettrisme montrent que l’illettrisme concerne tous les âges et surtout toutes les couches de la société. Il ne s’agit donc pas d’un problème lié à l’exclusion : la majorité des personnes touchées sont en effet insérées dans la vie professionnelle.

Lire la suite…

 

Les commentaires sont fermés