Panser le poulain

Cheval Star n°224 rubrique Pansage – juin 2010

Les liens entre l’homme et le cheval se tissent dès les premières heures après la naissance. Le pansage, de la mère et de son petit, est souvent l’occasion d’un premier contact physique.

Pour le petit poulain qui vient de naître, la découverte de sa mère puis de l’homme apporte beaucoup d’émotions ! Les heures qui suivent la naissance sont aussi une période cruciale pour établir une bonne relation entre cheval et être humain. Panser le poulain, le toucher, lui parler, lui faire découvrir de nouvelles sensations, c’est l’occasion de jeter des bases solides pour le futur.
Certains éleveurs choisissent l’imprégnation : ils touchent et stimulent le poulain avant même sa première tétée. Mais d’après certaines études scientifiques, cela ne facilite pas la relation avec l’homme par la suite, et peut même gêner le poulain dans ses premiers apprentissages. Par contre, des manipulations quotidiennes (caresses, mettre un licol, prendre les pieds, conduire en main) juste après le naissance et jusqu’après le sevrage du poulain ont un effet positif : cela diminue l’émotivité du poulain et améliore ses capacités d’apprentissage.
Ainsi, panser le poulain dès le premier jour et ensuite de façon très régulière ne peut être que bénéfique ! À condition que l’on respecte les liens qu’il a avec sa mère…/…

2010_star_pansage poulain

 

Les commentaires sont fermés