Let’s speak caballos !

Cheval Magazine n°484 rubrique Tourisme – mars 2012

 
Concilier séjour linguistique et stage d’équitation est une formule séduisante pour les jeunes cavaliers et leurs parents. Mais avant de faire un choix, quelques réflexions s’imposent.

Quand vient le moment d’organiser les vacances, c’est un peu le casse tête à la maison ? Il y a les adolescents qui rêvent de passe tout l’été à cheval, et les parents, qui préféraient que cette longue période loin de l’école serve quand même à quelque chose, et pourquoi pas à parfaire son niveau en langue étrangère. Pour faire d’une pierre deux coups, et satisfaire tout le monde, de nombreux organismes de séjours linguistiques proposent des stages d’équitation. Parmi la myriade d’offres, reste à faire son choix, en se posant les bonnes questions. Mieux vaut en effet éviter de gâcher le séjour, voire de dégoûter son enfant de partir à l’étranger.

Plusieurs formules très diverses existent en matière d’hébergement, du rythme et des niveaux des cours de langues et du type d’équitation pratiquée. Avant tout, il faut bien cerner son projet : s’agit-il d’un séjour découverte, d’une immersion totale ou d’un véritable approfondissement d’une langue voire d’une pratique équestre ? Pour les plus jeunes, ou une première expérience à l’étranger, mieux vaut un séjour d’une à deux semaines, proposant un hébergement dans un centre ou un pensionnat, avec au moins deux heures de cours de langue par jour. Pensez à vérifier que le centre propose des cours d’équitation adapté au niveau du cavalier ! Pour les adolescents ou ceux qui ont déjà fait leurs premières armes en terre étrangère, un séjour plus long et en immersion complète dans une famille permet de gagner en maîtrise de la langue…/…

2012_Mag_tourisme

 

Les commentaires sont fermés