Logement étudiant : des solutions pour tous

9/09/2014 Essentiel Santé Magazine /

Mener des études supérieures oblige souvent à quitter le logement familial et à trouver une solution d’hébergement adaptée à son budget. De la résidence universitaire au foyer, en passant par la colocation, il existe de très nombreuses possibilités pour les étudiants.
Chaque rentrée ou presque, c’est la même galère pour les étudiants, il faut trouver un logement qui corresponde à son budget. Selon la situation de chacun et les solutions disponibles dans chaque ville, il existe pourtant de nombreuses possibilités. Mais avant de faire un choix, il faut connaître les avantages et les inconvénients de chacune d’entre elles.

Les résidences universitaires

C’est le mode de logement le plus recherché, car le moins cher : en moyenne 200 euros par mois pour une chambre standard de 9 m2, jusqu’à 400 euros pour un studio. Mais les places sont rares (il existe seulement 170 000 logements de ce type, et principalement dans les grandes villes universitaires). L’hébergement en cités U, géré par les Centres Régionaux des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS) ne représente que 11 % du mode d’hébergement des étudiants*. En théorie, ces logements sont accessibles à tous, mais les places sont attribuées en priorité aux boursiers et aux étudiants éloignés de leur domicile familial.
Pour obtenir un logement en cité U, il faut déposer un dossier social étudiant (DES) auprès du CROUS de votre académie entre le 15 janvier et le 30 avril précédant votre rentrée étudiante.

* Source : Enquête nationale « Conditions de vie des étudiants 2013 » Le logement étudiant par l’Observatoire la Vie Étudiante (parution juillet 2014).
Les résidences universitaires privées
Parce que les cités U ne peuvent accueillir tous les étudiants, des résidences universitaires privées se sont développées depuis quelques années, gérées par des organismes privés. Il en existe environ soixante, implantées dans les grandes villes universitaires, qui proposent des chambres, des studios et même des deux pièces meublés. Les lieux sont assez sécurisés, proches des facs et des écoles ainsi que des transports publics. Elles offrent souvent des services annexes (laverie, cafétéria, accès internet…). Les loyers sont équivalents à ceux d’une location dans le parc privé, des frais de dossier et une caution vous seront demandés à l’entrée.

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés