D’un sommeil de cheval

Cheval Magazine n°473 rubrique Comportement – avril 2011

Manger, boire, se reproduire mais aussi dormir font partie des besoins vitaux de n’importe quel mammifère. Le sommeil joue en effet un rôle très important, tant sur le comportement que sur l’état de santé du cheval.

Prenons deux espèces animales bien familières, le chien et le cheval, et intéressons nous à la façon dont ils dorment. Alors que le premier se couche systématiquement et peut se reposer jusqu’à 12 heures par jour, le second reste le plus souvent debout et ne dort en moyenne que 5 heures par jour lorsqu’il vit dehors ! Comment expliquer une telle différence ? En simplifiant, il suffit de se rappeler que le chien est un prédateur, qui a lui-même peu ou pas de prédateur donc ne risque pas grand chose quand il dort, et par ailleurs un carnivore donc avec une digestion plutôt lente et gourmande en énergie. À l’inverse, le cheval est une proie, qui risque sa vie s’il n’est pas attentif à son environnement et aux éventuels prédateurs, ainsi qu’un herbivore à la digestion relativement rapide (plus que celle d’un ruminant en tout cas).

Tout au long de la journée

Cette comparaison peut paraître un peu sommaire, mais elle permet de poser le contexte général du comportement équin en matière de sommeil, à savoir celui d’un herbivore non ruminant, d’une proie qui ne doit sa survie qu’à sa capacité à fuir au moindre danger.

Ainsi à l’état sauvage ou lorsqu’il est au pré, le cheval dort entre 4 et 6 heures par jour, en général cinq à sept épisodes de sommeil, qui durent chacun entre 30 et 40 minutes et qui sont répartis tout au long d’un cycle de 24 heures. Le cheval dispose en effet d’une très bonne vision nocturne, ce qui fait qu’il organise sa journée sur 24 heures. Brouter ou dormir sont des activités pratiquées indifféremment de jour comme de nuit. La nuit devient même une période privilégiée pour les déplacements ou les interactions entre individus en été, car les températures sont bien supportables et les insectes moins envahissants.

Cette répartition et la durée des phases de sommeil varient tout au long de la vie du cheval. Les poulains peuvent ainsi dormir jusqu’à 12 heures par jour ! Cela dépend aussi des conditions de vie : un cheval au box en toute sécurité dort plus que celui qui vit au pré, un cheval stressé ou malade dort moins bien et moins longtemps…/…

2011_mag_sommeil

 

Les commentaires sont fermés