Kiné respiratoire et bronchiolite

 

Régulièrement la polémique fait la une des médias : la kiné respiratoire n’aurait aucune efficacité pour soulager les jeunes enfants atteints de bronchiolite, et même, elle serait dangereuse. Mais les avis sont partagés. Explications.

La controverse n’est pas nouvelle. Pourtant, en plein cœur de l’épidémie de bronchiolite du nourrisson, l’article publié par la revue médicale indépendante Prescrire a fait beaucoup de bruit. Se basant sur un travail du Réseau international Cochrane qui compile neuf études portant sur 891 nourrissons hospitalisés pour bronchiolite, Prescrire déclare : « Quelle que soit la méthode utilisée, la kinésithérapie respiratoire n’accélère pas la guérison des nourrissons, alors qu’elle expose notamment à des fractures de côtes. Dans la bronchiolite, la balance bénéfices-risques de la kinésithérapie respiratoire est défavorable. »

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés