Le bon usage des antibiotiques

Essentiel Santé Magazine 14 avril 2015 /

Utilisés à tort ou en quantité trop importante, les antibiotiques deviennent progressivement de moins en moins efficaces. Pour préserver leur efficacité, il est essentiel de respecter les règles de bon usage.

 
Largement utilisés depuis la Seconde Guerre Mondiale, les antibiotiques ont permis une véritable révolution médicale en faisant reculer la mortalité liée à des maladies infectieuses graves, comme la tuberculose ou la peste, dans le monde entier. Mais victimes de leur succès, ils ont aussi été utilisés de façon massive et pas toujours à bon escient. Par conséquent, il existe aujourd’hui de plus en plus de bactéries qui y sont résistantes. Les autorités sanitaires organisent donc régulièrement des campagnes pour rappeler quelques règles de bon usage des antibiotiques.

Les antibiotiques ne soignent pas tout, et pas tout de suite

Les antibiotiques sont des substances naturelles ou synthétiques qui s’attaquent aux bactéries, et à elles seules. Ils sont impuissants contre les virus, eux aussi responsables d’infections, et contre les champignons et levures qui sont à l’origine de mycoses. Le problème, c’est qu’il n’est pas toujours facile de faire la différence entre infection bactérienne et infection virale car les symptômes les plus fréquents peuvent être similaires : fièvre, courbatures, toux ou troubles digestifs… Or des maladies aussi banales que les otites, les angines ou même les gastro-entérites, peuvent aussi bien être causées par des bactéries que par des virus. Seul un médecin peut faire la différence et décider si un traitement antibiotique est justifié ou non (à lire aussi « Angine et test de diagnostic rapide »).

Le principe d’action des antibiotiques est d’empêcher les bactéries de se multiplier. Ils n’agissent donc pas sur les symptômes mêmes de la maladie mais évitent que celle-ci se prolonge, voire s’aggrave. C’est pourquoi quand on prend des antibiotiques, la guérison peut parfois prendre un peu de temps, mais cela ne signifie pas que le traitement est inefficace.

Lire la suite en ligne…

 

 

 

Les commentaires sont fermés