Surveiller la polio

Francis Delpeyroux : « Surveiller la polio plutôt que l’éradiquer »

Lancé en 1988 par l’Organisation mondiale de la santé OMS, le programme d’éradication de la poliomyélite avait pour but de rayer cette maladie de la carte en 2000. Sans succès. Aussi, l’OMS vient de se donner deux ans supplémentaires pour parvenir à l’éradication. Et a décidé de changer radicalement de stratégie : au lieu des 93 pays jusqu’à présent concernés, les campagnes de vaccination massive ne cibleront plus que treize d’entre eux. Le budget nécessaire est ramené de 360 à 275 millions de dollars.

La Recherche : Comment expliquer le changement de stratégie de l’OMS ?

Francis Delpeyroux : Il est rendu possible par les données épidémiologiques : la maladie est désormais circonscrite dans des zones bien identifiées, et un recensement effectif des cas a remplacé les estimations. Mais le facteur déclenchant est d’ordre économique. L’OMS n’hésite d’ailleurs pas à mentionner les problèmes de financement.

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés