Un appétit de cheval

Cheval Star n°207 rubrique Savoirs – décembre 2008

Le cheval est un herbivore qui passe le plus clair de son temps à manger. Entre l’herbe, le foin ou les granulés, quelles sont ses préférences et ses particularités ?

Manger, c’est l’activité principal d’un cheval sauvage ou d’un cheval qui vit au pré. Il consacre en moyenne 16 heures par jour à cette activité ! C’est dire si son comportement alimentaire est une chose importante. Son plat principal, c’est l’herbe de préférence bien verte et plutôt courte. Il la coupe avec ses incisives, la mâche rapidement puis l’avale. Ensuite, c’est son système digestif qui prend le relais. Estomac, intestin grêle puis gros intestin se chargent chacun à leur tour de digérer tout ça pour conserver tous les éléments nutritifs et rejeter dans le crottin ce qui n’a pas pu être digéré ou n’est pas utile pour le bon fonctionnement du corps de l’animal. En tout, la digestion peu prendre plus d’un jour et demi !

On dit que le cheval est un herbivore monogastrique, mais bien souvent lorsqu’il vit au box, son alimentation est surtout composée d’aliments concentrés. Fabriqués par l’homme, ils se présentent comme des granulés ou des flocons et sont composés de céréales, de foin broyé et d’autres éléments nutritifs essentiels. Il n’empêche, un cheval a surtout besoin de fourrage. C’est pour ça qu’il est très important de lui donner régulièrement du foin, ou alors qu’il puisse manger la paille de son box. Celle-ci doit donc être propre : voilà pourquoi le box de ton cheval doit absolument être nettoyé tous les jours !

Certains chevaux sont atteints de pica : ils ont tendance à absorber des choses qui n’ont rien à voir avec des aliments comme du sable, du crottin ou les copeaux de bois qui peuvent constituer la litière de leur box. Ils risquent alors des coliques, qui peuvent être très dangereuses et même mortelles pour eux. On pense que ce comportement est causé par un manque de certaines vitamines et d’autres éléments nutritifs essentiels. Dans ce cas, il est impératif de revoir leur alimentation et de se faire conseiller par un vétérinaire pour établir des rations équilibrées. Chaque cheval, en fonction de sa taille, de son âge mais aussi en fonction du travail qu’il effectue, a des besoins qui lui sont propres. Et si l’on veut assurer son bien être, il est essentiel de respecter ses besoins ! …/…

2008_star_appetit

 

Les commentaires sont fermés