Vaccins contre le cancer du col de l’utérus

29/01/2014 – Essentiel Santé Magazine

La vaccination contre les Papillomavirus Humains (HPV), officiellement recommandée chez les préadolescentes, en prévention du cancer du col de l’utérus, protège-t-elle vraiment, présente-t-elle des risques et peut-on éventuellement s’en passer ?

Depuis 2006, deux vaccins contre les Papillomavirus sont commercialisés en France et officiellement recommandés par les Autorités sanitaires pour la prévention des cancers du col de l’utérus.

Que sont les Papillomavirus Humains ?

Les Papillomavirus sont responsables d’infections sexuellement transmissibles (IST) relativement fréquentes : 80 % des femmes seront, à un moment de leur vie, en contact avec un HPV sans que celui-ci ne provoque de lésions. Mais parfois, ils sont à l’origine des condylomes (sortes de verrues vénériennes bénignes) et de lésions pouvant évoluer vers un cancer du col de l’utérus. Cette probabilité reste extrêmement rare, puisque la très grande majorité des infections par HPV guérissent sans aucun traitement.  A noter : les HPV sont également mis en cause dans certains cancers de la gorge et de l’œsophage.
S’il existe plus de 200 différents types de Papillomavirus, on estime que près de 75 % des cancers du col de l’utérus sont dus aux types 16 et 18*.
* rapport du Haut Comité de Santé Publique, octobre 2011

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés