5 questions sur le virus Ebola

Essentiel Santé Magazine n°36 – décembre 2014 /

Une épidémie sans précédent de fièvre hémorragique frappe actuellement l’Afrique de l’Ouest. D’où vient ce virus et comment s’en protéger ?

– Qu’est ce que le virus Ebola ?
Il appartient à la famille des filovirus, comme le virus de Marburg moins connu mais tout aussi dangereux. Ces virus très contagieux et très virulents sont responsables d’épidémies de fièvre hémorragique en Afrique. Selon des études récentes, certaines chauves-souris africaines sont le réservoir naturel du virus Ebola : elles sont porteuses mais ne sont pas malades. Par ailleurs, le virus infecte aussi des singes mais dans ce cas il provoque le même type de symptômes que chez l’homme.

– Comment se transmet-il ?
La transmission du virus se fait par contact direct avec le sang, les vomissures, la salive, les urines ou les selles d’un individu contaminé, que ce soit un singe ou un homme. Aucun cas de contamination par voie aérienne n’a été rapporté. On pense que les premières contaminations ont eu lieu à cause de cadavres ou de viande de singes infectés. En Afrique de l’Ouest, il arrive en effet que l’on chasse et consomme du singe.
Quant à la transmission interhumaine, elle s’effectue par contact direct avec un malade, une personne infectée n’est réellement contagieuse que lorsqu’elle présente des symptômes, et surtout lors des rites funéraires. Dans cette région du monde, les soins apportés aux morts sont en général réalisés par les proches. Or, c’est précisément dans les 48h qui suivent le décès que le risque de contamination est maximal, car c’est à ce moment-là que le corps contient le plus de virus.

…/…

36ebola-1 36ebola-2

Les commentaires sont fermés