Encore trop de césariennes

José Villar : « Trop de césariennes en France »

L’Académie de médecine s’inquiète : entre 1981 et 2001, le taux de césariennes en France est passé de 14 % à 18 % [1]. Une augmentation qui s’observe dans tous les pays industrialisés.

La Recherche : Comment explique-t-on l’augmentation du nombre de césariennes en France ?

José Villar : Principalement par le développement de la procréation médicalement assistée – qui conduit à des naissances multiples – et par le fait que les femmes ont leur premier enfant à un âge plus avancé. Ces deux cas de figure sont synonymes de grossesses à risques. Par précaution, trop parfois, on choisit alors de programmer une césarienne. Cela se répercute sur la deuxième grossesse, qui se termine presque automatiquement par une césarienne.

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés