Les rêves lucides

Science & Vie Junior hors-série février 2013

Prendre le contrôle de ses rêves, c’est possible ! Quelques pistes pour mieux comprendre ce que sont les rêves lucides et comment y parvenir du fond de votre lit, avec en prime le témoignage de notre journaliste.

 

«Rêver éveillé»: est-ce scientifiquement prouvé ?

Être conscient que l’on est en train de rêver, et du coup prendre le contrôle du scénario et de ses propres actions, voilà l’expérience fascinante d’un rêve lucide. Cet état de conscience intermédiaire entre la réalité et le songe est connu depuis très longtemps. Les premières traces écrites remontent à l’Antiquité, avec notamment des récits d’Aristote et Homère. Des siècles plus tard, des ouvrages bouddhistes ou des philosophes européens en parlent à leur tour. Mais c’est le français Léon d’Hervey de Saint Denys, passionné d’onirologie (la science des rêves), qui le premier utilise l’adjectif “lucide” accolé au mot rêve, dans son livre Les Rêves et les moyens de les diriger publié en 1867. Deux siècles plus tard, dans les années 1980, ces rêves deviennent l’objet de véritables études scientifiques. Stefen Laberge, chercheur à l’Université de Stanford aux Etats-Unis, lui-même rêveur lucide depuis son enfance, part du postulat suivant : puisque le rêveur lucide sait qu’il rêve et qu’il peut exercer sa volonté, nous allons lui demander de signaler à des observateurs extérieurs lorsqu’il est en train de faire un tel rêve. Concrètement, on demande aux dormeurs de faire des mouvements d’yeux bien précis durant leur rêve. Et ca marche ! Stefen Laberge et ses collègues, bien réveillés eux, vont observer ces mouvements d’yeux. Et le lendemain matin, les rêveurs se souviendront parfaitement d’avoir fait ces gestes. Pour la première fois une étude confirme ainsi que des rêves ont lieu pendant le sommeil paradoxal, ce que l’on soupçonnait depuis longtemps mais sans preuve formelle, et non qu’ils sont une construction spontanée du cerveau au moment même du réveil, lorsqu’on se “souvient” de son rêve.

Lire la suite…

reveslucides

Les commentaires sont fermés