Été : les repères santé

Sciences & Avenir n°845 – juillet 2017 /

Des vacances en toute quiétude

Si les congés payés ont été instaurés en 1936, c’est en partie pour préserver notre santé. Pour la plupart d’entre nous, vacances riment avec repos, déconnexion, mais aussi voyages, activités en plein air et plaisirs partagés. Pas question, donc, de se gâcher l’été avec des petits soucis de santé. Pourtant, les risques sont là. Le meilleur moyen de les éviter est de bien les connaître et de prendre quelques précautions. Et si le corps va bien, il sera encore plus facile de se détendre et de profiter des effets bénéfiques des vacances sur le moral !

 

Oreilles
Des otites bénignes peuvent être provoquées par de légers traumatismes dus à des variations de pression trop rapides, par exemple en avion ou lorsqu’on pratique la plongée sous-marine. Pour les prévenir, il faut régulièrement rééquilibrer la pression : en avion, en baillant ou en mâchant un chewing-gum par exemple, et sous l’eau en se pinçant le nez et en soufflant légèrement dedans comme lorsqu’on se mouche (manœuvre de Valsalva). Si l’otite persiste plusieurs jours, est accompagnée de fièvre et/ou d’écoulements, elle peut être d’origine microbienne. Dans ce cas, mieux vaut consulter un médecin.

Yeux
Le rayonnement UV du soleil augmente le risque à long terme de cataracte et de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). L’été, des verres solaires de catégorie 2 ou 3 sont nécessaires pour se protéger. En pleine mer ou en haute montagne, lorsque la réverbération est importante, mieux vaut opter pour des verres de catégorie 4 (attention, ils sont interdits au volant d’un véhicule).

Appareil respiratoire
La climatisation assèche l’air et favorise la propagation des microbes. Pour se prémunir des maux de gorge, il faut boire régulièrement pour hydrater les muqueuses, et humidifier l’air ambiant si possible. Veillez à ne pas régler le thermostat trop froid, -6°C maximum par rapport à la température extérieure, car les écarts de température fragilisent le système immunitaire. Si vous êtes particulièrement sensible, surveillez aussi la pollution de l’air et le risque pollinique afin d’éviter de sortir ou de pratiquer une activité physique les jours à risque.

Sexe
Les journées qui s’allongent et la forte luminosité sont de véritables boosters pour la sécrétion d’hormones sexuelles. Et avec la chaleur ambiante qui amène à se vêtir plus légèrement, pas étonnant que la libido soit au top l’été ! Raison de plus pour être très vigilant quant aux infections sexuellement transmissibles (IST) : le seul moyen de s’en protéger est d’utiliser des préservatifs. Quant aux infections urinaires, pour réduire les risques, il faut uriner régulièrement dans la journée (et donc boire beaucoup !), tout particulièrement après un acte sexuel. Vidanger la vessie permet d’éviter que les microbes ne s’y développent.

Ongles
La tentation est grande de colorer ses ongles tout l’été. Mais les vernis, surtout les produits semi-permanents à base de gel acrylique, agissent comme des boucliers et empêchent les ongles de respirer. Le risque c’est qu’ils ramollissent, se fragilisent, voire qu’une mycose se développe sans que l’on s’en aperçoive. Entre deux manucures ou pédicures, il est donc indispensable de respecter une pause et de laisser les ongles au naturel quelques jours, en les hydratant éventuellement avec une huile végétale.

Pieds
Entre les chaussures de randonnée ou les baskets, où il fait chaud et humide, et les tongs qui ne protègent contre aucun choc ou risque d’attraper une mycose ou une verrue, et qui fragilisent la peau du talon à chaque « clac », nos pieds sont mis à rude épreuve l’été ! C’est pourtant la meilleure saison pour les choyer, car on peut facilement les laisser à l’air libre : hydratez-les, réduisez les callosités, soignez les petits bobos de l’hiver… Et pour favoriser la circulation sanguine et stimulez l’ensemble des muscles des jambes, rien de mieux que marcher pieds nus dans la sable, avec de l’eau jusqu’à mi-mollet !

 

Lire l’intégralité en pdf

Les commentaires sont fermés