Le sommeil des enfants

06/01/2014 – Essentiel Santé Magazine

Le sommeil est un moment de vie à part entière, une phase de récupération essentielle pour le corps et le cerveau. Chez les enfants, il revêt une importance particulière. Or, certains troubles spécifiques peuvent perturber leur sommeil.

Les besoins de sommeil d’un enfant sont très différents de ceux d’un adulte, et ils évoluent avec l’âge. Un enfant dort en moyenne 15 heures par jour à 6 mois, puis 13 à 14 heures vers l’âge de 2 ans, et enfin, 12 heures entre 3 et 5 ans. Une des siestes disparaît entre 9 et 12 mois, et la dernière persiste généralement jusqu’à l’âge de 4 ans. Ensuite, la durée du sommeil diminue progressivement de 10 heures à 9 heures, vers l’âge de 5 ans jusqu’à l’adolescence.

À quoi sert le sommeil ?

De nombreuses études scientifiques permettent de mieux comprendre les fonctions du sommeil. Les plus importantes sont :
–    la récupération : de toutes les phases du sommeil, le sommeil lent/profond est celui qui permet le mieux au corps et au cerveau de se reposer. Ce sommeil lent/profond est surtout important en début de nuit, c’est pourquoi il est conseillé de coucher les enfants tôt, plutôt que de leur faire faire la grasse matinée.
–    la croissance : pendant le sommeil, la production d’hormones de croissance est plus importante. Elle participe à la croissance osseuse, ainsi qu’à la régénération cellulaire.
–    la mémoire : le sommeil permet de consolider l’apprentissage. Il a été récemment démontré que, chez des enfants de 2 à 5 ans, la sieste permet de renforcer ce qui a été appris le matin même*.
–    la protection immunitaire : une durée de sommeil insuffisante par rapport aux besoins naturels, réduit l’efficacité du système immunitaire. Le corps est donc moins apte à se protéger contre les infections.
–    l’alimentation : certaines hormones, impliquées dans la régulation de l’appétit, sont contrôlées, entre autre, par le sommeil. Ainsi, un sommeil de mauvaise qualité peut entrainer des problèmes de surpoids.

Lire la suite…

Les commentaires sont fermés