Améliorer la survie des greffons cardiaques

Article paru dans Recherche & Santé n°154 – La revue de la Fondation pour la Recherche Médicale – printemps 2018 /     Optimiser la survie des greffons cardiaques L’objectif du projet INOVAGRAFT est de prolonger le temps de survie d’un cœur humain hors du corps. De quoi permettre à des greffons de voyager sur de plus…

Continuer à lire

L’insuffisance cardiaque – dossier FRM

Article paru dans Recherche & Santé n°153 – La revue de la Fondation pour la Recherche Médicale – hiver 2018 /   Extraits :   L’insuffisance cardiaque est une maladie silencieuse. FAUX Si certaines causes de la maladie, comme l’athérosclérose ou l’hypertension artérielle, peuvent être silencieuses, l’insuffisance cardiaque, une fois installée, est une pathologie dont les symptômes…

Continuer à lire

Cellules souches : une nouvelle jeunesse pour le coeur FRM#146

Recherche & Santé n°146 – La revue de la Fondation pour la Recherche Médicale – avril 2016 Aucun médicament ni thérapie ne permet aujourd’hui de réparer le muscle cardiaque après un infarctus du myocarde. D’où l’idée, évaluée chez l’homme depuis une quinzaine d’années, de greffer des cellules souches. Plusieurs équipes françaises travaillent sur ce sujet, réalisant régulièrement des…

Continuer à lire

Cœur artificiel : les essais Carmat reprennent

Santé Magazine n°471 – mars 2015 /  Depuis un an, l’entreprise française Carmat teste chez l’homme une prothèse cardiaque totale. Elle présente des innovations technologiques qui pourraient redonner de l’espoir à de nombreux malades condamnés par la rareté des greffons cardiaques. Encore faut-il qu’elle fasse ses preuves. Le 5 août au CHU de Nantes, un homme…

Continuer à lire

Dossier : Greffes d’organes, don de vie FRM#138

Dossier sur les greffes d’organes paru dans Recherche & Santé n°138 La revue de la Fondation pour la Recherche Médicale – avril 2014   EXTRAIT : Il y a de plus en plus de donneurs. VRAI Entre 2000 et 2012, le nombre de personnes prélevées et de greffes réalisées a augmenté de plus de 50 %. Sur cette…

Continuer à lire