Seniors : une rentrée en forme

Sciences & Avenir n°823 / septembre 2015

senior forme

 

Le corps et l’esprit ne font qu’un : c’est encore plus vrai lorsque les années passent. Pour conserver un bon état de forme, il ne faut négliger ni l’un ni l’autre. Voici quelques conseils pour aborder l’automne dans les meilleures conditions !

« À partir de 50 ans, des fragilités apparaissent naturellement. Des vulnérabilités qui correspondent à une diminution de nos réserves fonctionnelles, par exemple un équilibre qui commence à faire défaut, ou quelques soucis de mémoire », décrit le Dr Jean-Philippe David. Or très vite, tout peut se dégrader si une maladie survient ou un choc émotionnel important. Ces fragilités font le lit de pathologies qui surviennent avec l’âge. « Prévenir ces fragilités, c’est la clé du bien vieillir ! » C’est la mission que s’est donnée le Dr David en créant il y a 5 ans à l’hôpital Émile Roux (Val-de-Marne) une consultation unique en son genre en France, intitulée « Vieillir avec succès ». Pour nous, il détaille quelques bonnes habitudes à prendre dès la rentrée pour mettre toutes les chances de son côté.

L’activité physique : bonne pour la tête aussi !

La lutte contre la sédentarité est indispensable à plus d’un titre : « après 65 ans, la fonte musculaire est importante. Avoir une activité physique régulière est un moyen efficace de l’éviter. C’est aussi très utile pour les femmes pour lutter contre l’ostéoporose. En bougeant, les muscles sollicitent le squelette et participent ainsi à son renforcement », précise le Dr David.

En pratique, cela signifie une heure d’activité physique au moins trois fois par semaine. « La marche en extérieur est sans doute la meilleure activité car elle sollicite l’équilibre mais aussi la cognition » Pour se motiver et allier le plaisir à l’agréable, on peut aussi opter pour des activités telles que la danse de salon, la randonnée en groupe, le Pilates en club de gym… Avoir des rendez-vous fixes et pratiquer en groupe sont d’excellents moyens de se motiver et d’avoir une vie sociale ! Le Dr David précise encore: « la piscine, c’est bien car c’est doux pour les articulations, cela permet de renforcer les muscles et elle est adaptée aux personnes en surpoids. Mais cela sollicite moins les sens qu’une balade en forêt ! Même problème avec le vélo d’appartement, qui en plus ne fait pas travailler l’équilibre. »

Car l’activité physique ne fait pas seulement du bien au corps : de plus en plus d’études montrent qu’elle est aussi utile pour freiner l’apparition de maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, ou prévenir les récidives de certains cancers. Elle est ainsi un facteur essentiel de bonne santé psychique à ne pas négliger.

…/…

Les commentaires sont fermés